La plantation des arbres fruitiers

Les planter exactement à la même profondeur qu'ils étaient en pépinière.
La greffe sera toujours hors sol et les racines pas plus de 5 cm sous terre.
Planter le plus près possible de la surface, la couche supérieure du sol étant la plus riche. Actuellement des porte-greffes faibles sont utilisés pour diminuer la vigueur des arbres; ils n'ont plus de pivot.
Plus un arbre est faible plus il portera de fruits.
Les racines de ces arbres poussent à fleur du sol; on les voit parfois dans les premiers cm. Elles fabriquent beaucoup de petites racines et de petites radicelles pour puiser leur nourriture en surface dans la terre la plus riche.
Pour cela il vaut mieux mettre un tuteur les premières années de plantation.
Lorsque le vent fait bouger les arbres il casse les petites radicelles et empêche l'arbre de bien

La plantation des arbres fruitiers.

3/10

s'implanter1.
Sans tuteur on peut perdre plusieurs années de production.
Il se mettra le plus près possible du tronc; l'arbre y sera fixé à l'aide d'une matière assez souple et élastique pour ne pas l'étrangler.
Si l'attache est plus dure il faut surveiller pour que l'arbre ne se fasse pas étrangler.
Ne jamais utiliser du fil de fer fin qui se retrouvera dans le tronc; l'arbre cassera à cet endroit. Attention, cela peut même se produire avec l'étiquette; si elle est attachée avec un fin fil de fer, ne pas la laisser.
La meilleure méthode: marquer l'emplacement des arbres dans un cahier et graver la variété de l'arbre sur des étiquettes en plastique; elles pourront être accrochées à l'arbre par un fil de cuivre très lâche
A partir de maintenant et durant tout l'hiver jusqu'au mois de mars on peut déplanter des arbres pour les déplacer.
Le plus tôt sera le mieux; les arbres pourront ainsi fabriquer rapidement des racines et des radicelles et porteront peut-être la saison prochaine.
En déplaçant les arbres au mois de mars ils ne porteront pas de fruits avant 1 ou 2 ans; en les plantant avant l'hiver on gagne 1 an.
Des arbres très costauds peuvent ne pas porter pendant plusieurs années; il faut alors les déplanter. Essayer de les arracher pour casser les racines; ils peuvent alors être replantés à la même place ou juste à côté. Cela se fera pour des arbres jusque 4 ou 5 ans.
Les professionnels déplantent les arbres tous les 3 ans; ils ont ainsi une production formidable mais les arbres s'épuisent vite; ils ne les gardent pas plus de 15 ans.
Aux arbres devenus trop gros pour faire cela on coupera la moitié des racines avec la bêche.
Si on voit une grosse racine apparente on coupera celle-là et on laissera toutes les petites. L'effet est le même que si on déplante l'arbre.
Aux très gros arbres on peut fendre l'écorce et en enlever 1 cm sur le tiers ou la moitié de la circonférence du tronc; cela empêche la sève de monter. Ce système est plus dangereux; certains arbres ne le supportent pas et meurent suite à ce traitement.
Les arbres comme toutes les plantes émettent par les racines des sécrétions toxiques pour défendre leur territoire. Ces toxines peuvent être une très bonne nourriture pour certaines plantes mais peuvent en tuer d'autres.
Lorsqu'on remplace des arbres il faut veiller à ne pas en mettre de la même espèce à la même place; ces sécrétions sont toxiques pour les arbres eux-mêmes.
Ces toxines restent dans le sol; un arbre de la même famille planté à cette place ne pourra supporter les toxines présentes dans le sol.
A la place d'arbres à pépins on mettra des arbres à noyaux.
Un arbre planté sur un croisement d'ondes hertziennes va périr.
Un arbre donne des fruits en fonction inverse de sa vigueur; donc ne pas donner d'engrais sauf si la terre est vraiment très pauvre.
Ne jamais enfouir de matières organiques; surtout pas de fumier dans le fond du trou; cela le ferait crever; les petites radicelles seraient directement attaquées par les champignons. Normalement les terres sont assez riches pour que les arbres poussent.
Cultiver ensemble arbres, légumes et fleurs permet d'avoir un équilibre; les légumes absorbent l'engrais; les arbres fruitiers en auront moins et seront de ce fait très fertiles.
Si l'arbre produit beaucoup de fleurs mais pas de fruits, le terrain manque de phosphate. Les cendres de bois contenant du phosphate et de la potasse sont l'engrais idéal dans ce cas.
Si les fruits n'ont pas bon goût, s'ils sont déformés ou qu'ils n'arrivent pas à maturité, le terrain manque de potasse.
Le meilleur remède est aussi des cendres de bois.
Si on ne dispose pas de cendres de bois il faut trouver des engrais organiques contenant

1 En réalité, les mouvements de l’arbre cassent les liaisons naissantes avec les mycorhizes du sol.4/10

beaucoup de potasse et de phosphate.
Toujours éviter les engrais contenant de l'azote; avec trop d'azote les arbres fruitiers deviennent beaucoup plus facilement malades; l'azote rend les arbres très vigoureux et la sève liquide ce qui provoque la plupart des maladies et les attaques de pucerons ou de champignons.
Les arbres plus faibles sont beaucoup plus sains'.
Il faut aussi laisser les premiers fruits et ne pas tailler avant mai ou juin; à ce moment on voit les fruits.
Avant on nous disait que l'arbre devait d'abord se former avant de laisser les fruits mais alors il devient très costaud et ne produit plus de fruits.
En laissant les fruits même la première année l'arbre devra fournir de l'énergie pour eux et en aura moins pour le bois et les feuilles; il va pouvoir trouver son équilibre entre bois, feuilles et fruits.
Le bourgeon apical (ou terminal) de tous les arbres est un bourgeon tire sève; il pompe la sève. Pincer ou couper le bourgeon terminal d'une branche équivaut à désamorcer une pompe; au lieu d'arriver vite la sève monte tout doucement et alimente les branches inférieures. Pincer le bourgeon apical arrête la croissance de l'arbre et permet celle des branches inférieures. Recommencer plusieurs fois, le bourgeon apical se reformant en un ou deux mois reprend sa fonction de tire sève.
Arrêter la croissance verticale d'un arbre l'affaiblit et le pousse à faire des fruits.
L'idéal: pincer le bout des branches tout l'été; principe simple qui permet de garder les arbres à la hauteur voulue.
En principe tous les arbres à fleurs comme les lilas, les forsythias, sont à tailler juste après la floraison; l'arbre fait alors beaucoup de bois et de petites brindilles qui porteront des fleurs l'année suivante.
Un lilas non taillé poussera de plus en plus haut et les fleurs ne viendront plus que sur le nouveau bois.
C'est pareil pour la vigne, elle ne porte des fruits que sur le bois de l’année; un bois qui a porté du fruit rien portera jamais plus.
Tous les ans après la taille les vignes sont réduites à un moignon; tout ce qui a porté sera coupé; les fruits viendront sur les nouvelles branches.
On peut toutefois laisser les branches pour les conduire comme on veut; elles ne porteront plus jamais de fruits mais les bourgeons formeront de nouvelles branches qui elles en porteront.
La vigne a toujours besoin de beaucoup de nourriture.

Les pêchers portent des fruits sur le bois de l'année précédente.

Le kiwi est une liane comme la vigne; moins on le taille plus il porte de fruits.
Si la branche mesure 10 mètres de long, son extrémité portera le plus de fruits.
2 kiwis peuvent produire entre 3000 à 4000 fruits à ne jamais cueillir avant fin novembre, début décembre après les premières gelées; à ce moment, les rentrer pour les laisser mûrir doucement.
Il faudra patienter 4 à 5 ans pour avoir les premiers fruits mais ensuite ils produiront au moins pendant 100 ans.
Cette liane se plait partout; elle résiste jusque -27°.
Originaire de la Chine du nord, c'est le seul arbre à ne pas craindre le gel.
Les fleurs ne viennent pas avant le mois de juin; elles ne gèleront donc jamais.
Il n'est jamais malade et pousse partout.
Au lieu d'abattre les vieux arbres il serait préférable de planter des kiwis autour; ils s'en serviront comme tuteur et les coloniseront.
Un kiwi mâle produit des fleurs uniquement mâles et jamais de fruits; il est indispensable pour polliniser les fleurs femelles.

5/10

Il sera mis à part et limité; il sert juste pour faire un peu de fleurs.
Un kiwi mâle peut polliniser les fleurs femelles dans un rayon d'au moins 50 mètres à condition d'avoir des bourdons.
Une ronce liane a besoin de place en hauteur; il faut lui mettre un tuteur ou un fil. Plus haut et plus loin elle ira plus elle produira de fruits.
Une ronce pousse très bien à mi-ombre